Mes huiles essentielles favorites

Cela fait maintenant une année que j’ai décidé d’utiliser les huiles essentielles de façon régulière dans mon quotidien. Je vous présente dans cet article mes petites chouchoutes, celles qui m’aident vraiment bien !

Je fais notamment appel aux fabuleuses propriétés des Huiles Essentielles lorsque j’ai un petit coup de mou, des maux de tête, ou bien encore que le rhume est en train de s’installer. Bref, les Huiles Essentielles sont devenues IN-DIS-PEN-SABLES pour moi, elles font partie intégrante de ma petite trousse de Pharmacie.

Petit aparté, je ne vous parlerai pas de diffusion d’Huiles Essentielles tout simplement car j’ai un chat et que cela peut s’avérer toxique pour lui (à mon -grand- malheur que j’adorerais pouvoir diffuser des l’huiles essentielles dans mon intérieur).

Une Huile Essentielle (H.E), est un liquide concentré en substances végétales. Ce liquide est obtenu par extraction ou distillation des molécules volatiles de la plante, il est concentré et complexe. Une H.E est composée d’une centaine de molécules très actives. Les H.E possèdent donc des propriétés différentes car tout dépend de la composition d’origine. Les H.E sont TRÈS PUISSANTES de part leur composition concentrée, il convient donc de les utiliser avec PRÉCAUTION et de bien respecter les dosages.

L’aromathérapie, c’est l’art de (se) soigner par les H.E, tout simplement. Comme mentionné plus haut, chaque H.E a des propriétés bien spécifiques, qui lui sont propres et qui la caractérise, chaque H.E peut donc répondre a un besoin. Ces dernières peuvent être utilisées par voie orale, cutanée ou bien encore en diffusion dans l’atmosphère.

Je commence par THE Huile Essentielle, la première qui a fait apparition dans ma salle de bain et celle dont je me sers tés régulièrement. C’est une H.E qui, à mon sens, est incontournable. De part ses propriétés antiseptiques, c’est un peu le couteau suisse des Huiles Essentielles, voici quelques exemples d’utilisations (testées et approuvées) :

  • Faire sécher/dégonfler un vilain bouton qui fait irruption : il suffit d’en appliquer sur un coton tige et de tapoter doucement sur le bouton plusieurs fois par jour ;
  • Désinfecter une plaie : idem que précédemment, on peut l’appliquer pure sur la blessure à l’aide d’un coton tige ;
  • Apaiser les infections buccales : j’en applique un peu sur mon doigt et je masse la zone concernée (super utile pour faire dégonfler un aphte, cicatriser les commissures des lèvres lorsque celles-ci sont ouvertes et douloureuses).

Il faut noter, que l’odeur est forte, tout comme son goût.

La deuxième fav’, c’est l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. C’est l’un des meilleurs remèdes naturels pour soigner les infections respiratoires (rhino, rhume, sinusite, toux grasse). Voici quelques exemples d’utilisations (testées et approuvées) :

  • Mal de gorge (quand il commence tout juste, que ça picote) : je prends 2 gouttes (pas plus) par voie orale (sous la langue) 3 fois par jour ;
  • Toux grasse : idem même utilisation que pour le mal de gorge.

    En cette période hivernale, elle m’accompagne même au boulot !

Tout comme l’H.E d’eucalyptus radiata, l’H.E de ravintsara est très utile pour soigner les infections respiratoires. Il m’arrive donc parfois d’utiliser cette dernière lorsque je n’ai plus d’eucalyptus radiata. Cependant, l’H.E de ravintsara a d’excellentes propriétés antivirales, je l’utilise donc principalement l’hiver afin d’augmenter mes chances de ne pas tomber malade. Voici quelques exemples d’utilisations (testées et approuvées) :

  • Pour éloigner les virus : 2 gouttes pures sur le poignet et masser avec l’autre poignet, puis respirer 2 fois (pendant la période hivernale je fais ça tous les jours) ;
  • Grosse fatigue : j’en respire un peu, je prends 2 bonnes respirations en fermant les yeux (attention ne pas en abuser).

Moins doux que l’eucalyptus radiata, je me sers de cette H.E ponctuellement. Je l’utilise en cas de rhume déjà installé, lorsque mon nez est bien bouché et que l’eucalyptus radiata n’agit pas suffisamment.

  • Nez bien bouché : 2 gouttes sur un mouchoir et je respire plusieurs fois de suite, plusieurs fois dans la journée/nuit.

Personnellement, je trouve cette H.E un chouïa forte mais elle est carrément utile lorsque le nez est difficile à déboucher alors je la garde précieusement tout de même.

Voilà une H.E dont je me sers uniquement en cosmétique et non pas pour des aspects santé (bien qu’à priori elle soit top pour lutter contre les nausées, mais pas encore testé !).

J’applique quelques gouttes de cette H.E sur mon déodorant à la pierre d’alun afin d’avoir non plus une odeur neutre mais une agréable odeur citronnée (je passe sous l’eau la pierre d’alun, je dépose 3 gouttes d’H.E de citron, puis je passe à nouveau sous l’eau et enfin j’applique le déo).

Tout comme l’H.E de lavande vraie (que j’ai toujours dans mon sac), l’H.E de petit grain bigarade agit sur le système nerveux et le régule. Je me sers de ces deux H.E en cas de stress ponctuel ou répété (passage d’entretiens d’embauche, d’examens par exemple) ou bien encore lorsque mon moral n’est pas au beau fixe.

  • En cas de stress soudain : je prends de grandes respirations (3) à même le flacon, en fermant les yeux, dans un endroit calme et j’expire lentement par la bouche ;
  • Stress répété : j’applique 2 gouttes sur un poignet et je masse avec l’autre poignet et je respire lentement plusieurs fois dans la journée.

J’utilise cette H.E pour trois occasions différentes : soit lorsque j’ai un mal de tête qui commence à s’installer (cette H.E a des propriétés analgésiques), pour avoir une bonne haleine (elle assainit la flore buccale), pour soulager mon estomac à la suite d’un repas trop lourd (elle agit sur la digestion).

  • Céphalées (maux de tête) : j’applique 1 goutte d’H.E sur mon doigt et j’en dépose sur mes tempes, je masse doucement en faisant des cercles;
  • Bonne haleine : je dépose 1 goutte directement sur mon dentifrice puis je me brosse les dents;
  • Soulager lors d’un repas trop lourd : 1 goutte sous la langue après le repas trop copieux.

Attention, les H.E sont extrêmement puissantes,  il convient de se renseigner avant toute utilisation. Pour cela, je vous recommande particulièrement le site internet La Compagnie des Sens qui est une vraie mine d’informations (personnellement sur le site, je pioche les informations : ici, la).

De plus, il est fortement déconseillé d’utiliser les H.E au quotidien, de façon prolongée sans pause. Afin de ne pas surcharger le foie, des fenêtres thérapeutiques (une pause du traitement pendant plusieurs jours) sont préconisées  lors de l’utilisation de certaines H.E. C’est pourquoi je vous recommande de toujours les manier avec grande précaution et de surtout bien vous renseigner.

Je sais qu’il existe encore une multitude de façon d’utiliser les H.E, n’hésitez pas à partager ça ci-dessous 🙂

Partager:

2 Commentaires

    • Lescarnetsdana
      Auteur
      30 décembre 2018 / 15 h 35 min

      Elle est géniale cette Huile, je l’aime beaucoup aussi !

Tu peux laisser un commentaire ici !

%d blogueurs aiment cette page :