Je vais être Maman !

4 novembre 2019, c’est le jour où j’apprends que je suis enceinte.

Et dire que ce jour-là, en me réveillant j’hésite entre faire un test d’ovulation ou bien un test de grossesse.

#L’AVANT GROSSESSE

Depuis l’arrêt de la pilule fin mars 2019, mon cycle menstruel est totalement chamboulé. J’ai d’ailleurs à ce sujet, rédigé deux articles, ici et ici. Suite à l’arrêt de ma contraception j’ai eu deux cycles seulement, un cycle de 121 jours puis un cycle de 47 jours, bref, deux cycles très longs, et surtout impossible pour moi de calculer ma date d’ovulation. Ce qui est pourtant essentiel quand on veut un petit bébé.

Parce que oui, je veux un bébé, enfin ON veut un bébé avec mon amoureux. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être maman un jour, porter la vie, avoir un mini nous, l’aimer d’un amour incommensurable.

Bref, nous désirions très fort ce petit bébé ♥

J’avais acheté sur internet, un lot de 20 tests d’ovulation ainsi qu’un lot de 20 tests de grossesse, un bon rapport qualité/prix. Cela me permettrait au moins de faire des tests de temps en temps sans pour autant me ruiner avec les tests de Pharmacie !

Comme je ne connaissais pas la longueur de mes cycles, je me suis dit que faire des tests d’ovulation régulièrement pouvait m’aider. A savoir que le test d’ovulation permet de détecter l’ovulation sur une période de 48 heures. Hé bien ce fut un gros échec me concernant ! Je n’ai jamais vu ce petit sourire sur un seul test d’ovulation. Je me dit que ces trucs la c’est vraiment pas top, déjà je ne comprends pas pourquoi ils sont toujours négatifs, et ensuite, je me dit que c’est quelque chose qui peut vraiment plomber le moral. Je mets donc les tests d’ovulation de côté, doutant de leur efficacité.

Concernant les tests de grossesse, et comme je n’étais pas (du tout) régulière dans mes cycles, j’en faisait un de temps en temps au cours du mois. Un peu au pif, avec ces cycles à rallonge pas facile de savoir quel est le bon timing ! J’ai fait plusieurs tests et à chaque fois, la petite barre contrôle du test s’affiche, elle est violette, mais rien en-dessous de cette dernière, la barre du test ne se colore pas.

#LA DÉCOUVERTE, LE TEST

Mes dernières règles datant du 18 septembre, ce lundi 4 novembre 2019, je me décide à faire pipi « au cas-où » dans un petit verre et à y tremper la bandelette du test de grossesse.

Je comprends tout de suite. Une première barre violette s’affiche, ce n’est pas la barre contrôle du test, c’est la barre du résultat positif !

Je suis ENCEINTE !!!

Moment de joie intense, inexplicable, incontrôlable, je suis comme une folle, je pleure, je pleure beaucoup même, je pleure de joie. 

Je suis enceinte alors que mes dernières règles datent d’il y a 48 jours, j’avais pourtant fait des tests d’ovulation récemment et toujours sans succès.

Il est 8h15, j’enfile un jean, un pull, mes baskets et je pars faire un test sanguin au laboratoire d’analyses afin de vérifier ce résultat. Comme j’avais des cycles interminables, et comme c’était une source d’inquiétude pour moi, en septembre mon médecin traitant m’avait prescrit une ordonnance afin de contrôler la fameuse hormone de grossesse, le taux de béta hCG. Je n’avais jusqu’alors jamais utilisé cette ordonnance, donc bingo, je m’en suis servie ce lundi 4 novembre.

D’ailleurs petite anecdote, j’indique à la dame qui prélève mon sang la date de mes dernières règles, et puis je lui explique que j’ai eu de très légères pertes de sang il y a quelques jours. Ce a quoi elle me rétorque qu’en général quand on perd du sang, il s’agit d’une fausse couche. BIM, prends toi ça dans les dents. Outch, c’est un peu rude d’entendre ces mots ! Je reste bouche bée, je me dit qu’elle manque vraiment de tact, et puis de toute façon, au fond de moi je sens que je suis enceinte et que bébé va bien.

Cette dame m’annonce la publication de mes résultats le soir, sauf qu’à 12h15 je reçois un mail m’indiquant la mise à disposition de mes résultats sur leur plateforme. Je me connecte, et là, mon taux de béta hCG est à 479. Euuh, ça veut dire quoi ? Vous ne pouvez pas clairement faire un résumé en bas de la fiche ? Je regarde sur internet, et j’apprends qu’avec un tel taux, je suis enceinte de deux ou trois semaines !

Mes mains tremblent sur la souris de mon ordinateur, les larmes coulent sur mes joues, c’est donc sur, je suis bel et bien enceinte ! Je suis si heureuse !!

#LES SYMPTÔMES

Avant ce fameux 4 novembre, cela faisait quelques jours que j’avais mal au niveau de mon bas ventre. Comme l’impression que mes règles allaient débarquer d’un jour à l’autre, sauf qu’elles ne sont jamais arrivées. J’ai aussi eu des spottings (des très légers saignements vaginaux) un soir, je me rappelle m’être dit que j’aurais donc très certainement mes règles le lendemain. Pendant 2/3 jours j’étais aussi fatiguée, chose qui ne me ressemble d’ailleurs pas tellement, pendant ces 2/3 jours j’ai ressenti le besoin de faire de grosses siestes l’après-midi.

#L’ANNONCE AU (FUTUR) PAPA

Bien avant d’être enceinte, j’avais ma petite idée quant à l’annonce de la grossesse à mon amoureux. Je voulais faire quelque chose de spécial. Et en même temps, je voulais lui annoncer le jour du test.

Je suis donc allée acheter une paire de petits chaussons beaucoup trop mignons dans un magasin de puériculture. J’ai fait un petit emballage cadeau avec les mignons chaussons ainsi que le test de grossesse positif et je lui ai donné ce petit paquet le soir quand il est rentré du travail. J’avais aussi pensé à filmer l’annonce avec mon téléphone bien dissimulé (haha). C’est d’ailleurs vraiment une super idée de filmer l’annonce au papa, ça fait un souvenir très émouvant, qu’on aime beaucoup regarder encore et encore.

Bref l’annonce à mon amoureux était un nouvel instant magique dans cette folle journée remplie d’amour

Le test de grossesse positif & les jolis petits chaussons
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.