Mon avis sur la CUP menstruelle

Vous en avez très probablement entendu parler, puisque la CUP mentruelle fait parler d’elle depuis quelques années maintenant.

Personnellement, j’ai laissé tomber les tampons hygiéniques au profit de la CUP depuis maintenant 5 ans et j’en suis teeeellllement satisfaite que je me suis dit qu’un petit article serait sans doute le bienvenu !

C’EST QUOI UNE CUP ?

C’est une protection périodique économique et écologique. Autrement dit, la CUP est une alternative aux protections hygiéniques classiques telles que les tampons et les serviettes hygiéniques. Sa petite forme fait qu’elle se place dans le vagin, plus bas qu’un tampon et qu’elle récupère le flux menstruel (elle ne l’absorbe pas comme les autres protections classiques).

Au niveau de la composition, la CUP est fabriquée en silicone médical biocompatible et antimicrobien , elle ne contient pas de nanoparticules, de métaux lourds, de perturbateurs endocriniens, de bisphénol A. En tout cas, pour celle que j’utilise : c’est celle-la !

ET COMMENT S’UTILISE LA CUP ?

Avant chaque utilisation, il est recommandé de stériliser sa CUP. Pour se faire, vous pouvez soit placer la CUP dans de l’eau bouillante (petite astuce pour ne pas l’abîmer, il faut la placer dans un fouet, que vous placez ensuite dans une casserole d’eau bouillante) ou bien, selon la marque de CUP utilisée, vous avez parfois vendu avec la CUP un petit récipient conçu pour désinfecter la CUP (j’utilise cette CUP).

On place sa CUP (il y a un mode d’emploi fournit lorsque vous achetez une CUP pour vous aider ;)), pas de panique, ne stressez pas lors de la première mise en place. Petit conseil, si c’est votre première fois avec une CUP, je vous recommande de vous en servir un jour ou vous êtes chez vous, afin de bien prendre le temps et de ne pas paniquer si une petite fuite a lieu (pas de panique, personnellement, je n’ai jamais eu une seule fuite avec la CUP).

La CUP doit être retirée et vidée de temps en temps puis remise en place après avoir été rincée à l’eau (personnellement, je la vide toutes les 4/5 heures).

Enfin, la CUP a une durée de vie de 5 ans.

CE QUE J’EN PENSE …

Je suis uuuultra convaincue par la CUP ! La preuve, je l’utilise depuis maintenant 5 ans et elle ne m’a jamais déçue, bien au contraire !

J’ai commencé avec l’une des premières sur le marché, la « Lunacopine », que j’ai utilisé à chaque cycle. Je trouve que leurs CUPS sont très fiables, je n’ai jamais eu de fuites, elles sont souples donc c’est vraiment très pratique pour l’insérer. Je vous recommande cette marque à 100% si jamais vous débutez avec les CUPS !

Et depuis quelques cycles, j’utilise les CUPS de la marque « Claricup ». La marque m’a très généreusement fait parvenir un duo pack (2 CUPS + 2 boites de transport). Je trouve leur concept vraiment chouette, en fait, plus besoin de s’embêter à faire bouillir de l’eau dans une casserole pour désinfecter la CUP, tout se fait avec la boite de transport (on met de l’eau dans la petite boite, la CUP puis hop au micro-ondes). De plus, le fait d’avoir 2 CUPS aide pas mal quand il n’y a pas de point d’eau à disposition pour nettoyer sa CUP dans la journée (par exemple au travail). J’ai d’ailleurs un joli code promo (-20% avec ANA) sur le site .

Niveau avantages, la CUP permet de réduire drastiquement ses déchets (quand on sait qu’on utilise plusieurs tampons dans la même journée …), elle ne dessèche pas la flore vaginale. Une fois bien placée, on ne sent pas du tout la CUP, on peut dormir sur ses 2 oreilles la nuit sans avoir peur qu’il y ait des fuites nocturnes.

Breeeef, vous l’aurez compris, je suis fan de la CUP, c’est une jolie révolution dans le monde des protections hygiéniques 🙂 !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.