Rééquilibrage alimentaire, par où commencer ?

Suite à plusieurs questions sur mon compte Instagram concernant ma perte de poids, j’ai décidé dans cet article de vous donner des petites astuces, des conseils qui ont fonctionné sur moi. Personnellement, je me suis débarrassé de 18 kilos en 1 an, cela fait tout pile 1 an que j’ai mis fin à mon rééquilibrage et je n’ai à ce jour, repris aucun kilo !

De plus, c’est la rentrée alors c’est le bon moment pour prendre de bonnes résolutions pour le reste de l’année !

Déterminer la cause de votre prise de poids :

  • Est-ce que je me nourris mal ? Trop gras, sucré ?
  • Est-ce que je ne mange pas assez à un repas / est-ce que je saute un repas et du coup je goûte ?
  • Est-ce que j’ai un rythme de vie sédentaire et je ne me dépense pas assez ?
  • Est-ce que j’ai tenté plusieurs régimes, qui n’ont eu d’effet que sur du court terme ?

Débuter un rééquilibrage alimentaire 3 leitmotiv :

  1.  La prise de conscience : Je dirais que la prise de conscience est tout simplement le début de votre nouvelle vie. C’est vraiment le jour où vous vous direz « là ça ne va plus il faut que je réagisse » où vous pourrez enfin faire bouger les choses dans le bon sens ! Personne d’autre que VOUS ne peut avoir cette prise de conscience.
  2. L’envie de changement : Une fois que la prise de conscience a opéré c’est immédiat, vous avez envie que les choses changent, envie de voir votre corps se tonifier, évoluer, vous sentir bien dans votre corps MAIS AUSSI dans votre tête. Car quand on est mal dans sa peau, dans son corps on est forcément mal dans sa tête.
  3. La motivation : Alors la cette motivation c’est elle qui va faire que vous n’allez rien lâcher ! C’est elle qui va vous dire de reposer ce morceau de pizza car vous avez déjà mangé, c’est elle qui va faire que vous choisirez un plat de pâtes plutôt que le gros burger de votre voisin.

Le rééquilibrage alimentaire, en action :

  • Ayez un objectif minceur et tenez-vous y ! C’est bien beau de se dire que l’on veut maigrir, mais maigrir pour maigrir cela ne veut rien dire ! Fixez-vous une quantité de kilos à perdre et ayez ce chiffre en tête.
  • Aucun rééquilibrage sans plaisir : Le plaisir c’est la base d’un bon rééquilibrage alimentaire. Si vous mangez sans plaisir, une salade chaque soir en priant pour perdre, vous ne tiendrez pas sur la longueur et ce n’est pas le but ! Je dirais qu’il ne faut vraiment pas diaboliser certains aliments, j’entends souvent « pas d’avocat », « pas de pâtes », « pas de chocolat », plus vous allez diaboliser ces aliments, plus vous allez en avoir envie, c’est humain ! Alors si vous avez envie de chocolat, mais mangez-en ! Tout le secret réside dans la QUANTITÉ.
  • Réduire sa consommation de produits industriellement transformés : Vous avez peut-être l’impression de manger que de la salade mais de grossir, mais posez-vous une question : la sauce que vous mettez dans la salade, que contient-elle ? De la même façon, évitez les céréales que l’on trouve au rayon petit-déjeuner, elles sont souvent bourrées de sucre, préférez de céréales type muesli (mes fétiches sont celles de la marque Bjorg) ou bien quand vous avez le temps, préparez-vous vous même votre petit déjeuner.
  • Mais pourquoi je ne maigris pas plus vite ?! En général on perd rapidement et par la suite plus lentement, ou encore notre poids stagne. C’est normal ! Sachez qu’il n’est pas bon de perdre trop de poids d’un coup, le secret d’un bon rééquilibrage réside dans le temps ! À titre d’exemple, j’ai perdu 2 kilos par mois durant 5 mois et ensuite je n’ai perdu que 1 kilos par mois. Le corps au début réagi très vite, il se rend compte que quelque chose change dans votre manière de vous alimenter, puis le malin, a compris le stratagème  il devient donc plus long de perdre. De la même manière, il est normal d’avoir des paliers, un palier c’est une période pas vraiment rigolote au cours de laquelle le corps est comme « bloqué », où on ne perd plus. Ce n’est PAS LE MOMENT de baisser les bras ! Bien au contraire, on poursuit nos efforts et on va arriver à maigrir, promis !
  • La démotivation : C’est trop dur ? c’est trop long ? vous n’y arriverez jamais ? C’est bien normal de passer par des phases de démotivation, le principal c’est qu’elles ne doivent pas durer trop longtemps. Faites le bilan du chemin parcouru, le nombre de kilos perdus, c’est trop dommage de baisser les bras ! PERSONNE ne peut être motivé à votre place, ne laissez pas la démotivation gagner du terrain !

Le rééquilibrage alimentaire, mes astuces :

  • Le cas des assiettes : Une astuce que j’applique encore aujourd’hui, j’utilise de petites assiettes pour manger mes plats plutôt que de grandes assiettes. De cette manière, l’œil voit l’assiette bien pleine et il envoie ce message au cerveau qui se dit « aujourd’hui on ne va pas me priver ! ». Je vous assure que ça marche vraiment, c’est une petite astuce qui m’a permis de ne pas me sentir frustrée.
  • Les cuissons : Alors là si je peux me permettre UN conseil, cela serait celui-ci : évitez la cuisson à la poêle dans l’huile (j’ai dit évitez et non bannissez), à la place on préfère la cuisson au four avec un léger filet d’huile et la cuisson à l’eau (celle-là je ne l’aime pas particulièrement).
  • Les féculents : Lors de mon rééquilibrage, je n’ai certainement pas bannis les féculents de mon alimentation, au contraire, j’en avais chaque à chaque repas du midi. Par contre, le soir c’était légumes, crudités et protéines (végétales dans mon cas).
  • Le cas des craquages : Pour éviter les « gros » craquages je m’octroie (c’est encore le cas aujourd’hui) un repas grand plaisir une fois par semaine. En général c’est le week-end car c’est souvent synonyme de repas entre amis, en amoureux … Alors à ce repas là, je me fais PLAISIR, je bois un verre de vin si j’en ai envie, un dessert, bref je profite ! C’est une des clefs d’un bon rééquilibrage.
  • Une question d’envie : Dites-vous bien une chose, cette boite de cookies existe aujourd’hui, maintenant, mais elle existera toujours, la semaine prochaine, le mois prochain, dans deux ans. Rien ne va disparaître pendant que vous faites votre rééquilibrage. C’est une phrase qui m’a pas mal servi lorsque j’avais envie de craquer sur quelque chose juste comme ça parce que c’était sous mes yeux, mais non ne craquez pas, vous aurez tout le loisir de craquer une fois l’objectif atteint.
  • On se sert UNE fois : Ne JAMAIS se resservir, ce n’est pas une légende, c’est mauvais pour la ligne. Servez-vous une fois, à votre faim et c’est TOUT, ne vous resservez pas pour faire comme les autres, vous avez assez mangé alors on en reste la !

Un peu de lecture (amusante promis !) :

Un livre qui m’a beaucoup aidé à relativiser et que je vous conseille : Le journal d’une ex-grosse

J’espère vous avoir donné quelques conseils qui vous seront utiles, n’hésitez pas à réagir comme d’habitude ! 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Commentaires

  1. bonin nathalie
    12 octobre 2016 / 16 h 04 min

    bonjour ana
    je me suis retrouvée dans ton article
    suite à une prise de poids importante (plus de 15 kg) du à un dérèglement hormonal (péri-menaupose) oui malheureusement ça existe
    et malgré certain régime rien n’y faisait
    et un jour, le déclic dans ma tête c’est produit
    rééquilibrage alimentaire , en gros j’ai totalement changé mon alimentation OUI!!!!!
    et j’ai déjà perdu 10kg sans me prendre la tête
    le plus gros est fait et je revis

    merci pour tes astuces et conseils 🙂

    • Lescarnetsdana
      14 octobre 2016 / 16 h 22 min

      Bonjour Nathalie,
      Oh c’est génial, je suis contente pour toi !
      10 kilos c’est que tu es sur la bonne voie et tu fais exactement ce dont ton corps a besoin c’est top !
      Je te souhaite de continuer à prendre de cette manière, c’est vrai que quand on fait un rééquilibrage alimentaire on change de vision sur l’alimentation !
      Merci pour ton commentaire 🙂

  2. 5 septembre 2016 / 22 h 05 min

    Merci pour ton article ! Je partage tes remarques.
    Rééquilibrer son alimentation, ce n’est pas se priver. 🙂

    • Lescarnetsdana
      6 septembre 2016 / 10 h 34 min

      Merci pour ton commentaire 🙂 !
      C’est exactement ça, et si tu fais le contraire tu auras finalement l’effet inverse : privation = prise de poids

      • 6 septembre 2016 / 10 h 40 min

        On est sur la même longueur d’ondes ! 🙂
        Je dirais que mon point faible c’est vraiment le pain -___-

        • Lescarnetsdana
          6 septembre 2016 / 12 h 45 min

          Exactement ! 🙂
          En fait c’est en faisant ses propres expériences (et erreurs aussi …) qu’on peu aller de l’avant et comprendre ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter.
          Ah le pain ! Un petit pêcher mignon typiquement français celui-là 😀 !!
          Pour ma part mon point faible c’est … le chocolat 😀

          • 6 septembre 2016 / 13 h 06 min

            Après se priver de son péché mignon, c’est pas mieux non plus ! 🙂

          • Lescarnetsdana
            7 septembre 2016 / 7 h 57 min

            Tout à fait d’accord avec toi ! Le tout c’est de s’avoir quand s’arrêter 😀

  3. 2 septembre 2016 / 9 h 54 min

    Pendant longtemps j’ai rêvé de grossir
    J’étais tellement maigre, et tellement marre d’entendre mais bouffe bon sang t’as que les os sur la peau
    Maintenant que j’ai grossi on me dit que j’ai un gros cul et que j’ai un peu de ventre
    AH LA LA Les gens quoi !!!!
    Cela dit, je fais tellement attention naturellement à ce que je mange
    Tout en m’accordant un burger dans un mois ou tous les deux mois
    Et ça fait du bien de se sentir libre la dessus
    Tes conseils sont très bons cela dit, du moment qu’il n’y a pas de frustration
    Tout est  » plus simple  » !
    http://www.mademoisellevi.com

    • Lescarnetsdana
      2 septembre 2016 / 12 h 41 min

      Merci pour ton commentaire ! 🙂
      C’est bien vrai ça, il y a toujours des gens qui critiquent, peut importe comment on est, il y a toujours pour certains, quelque chose qui ne va pas !
      Le tout, je trouve, c’est d’être en adéquation avec soi-même et surtout bien dans sa tête et dans son corps.
      Il faut faire les choses avec envie et ne pas se forcer à être comme cela ou comme ceci.
      <3

  4. 1 septembre 2016 / 17 h 02 min

    tu as tout à fait raison sur toute la ligne, je confirme pour la grandeur des assiettes: il en est de même pour les tupperwares que je prépare pour midi, je me suis aperçue avec mon mari que les quantités étaient beaucoup plus importantes car je servais à l’oeil; en remettant le contenu du tupperare dans l’assiette, on se rend vite compte qu’on a eu la main lourde!
    un bon article et de bons conseils, pas de frustration, yes!
    flo

    • Lescarnetsdana
      2 septembre 2016 / 18 h 45 min

      Oh merci pour ton gentil commentaire !
      C’est vrai qu’en faisant à l’œil on a tendance à avoir la main lourde et à mettre une quantité plus importante que nos besoins !
      L’astuce de l’assiette est géniale ça marche bien c’est dingue, on arrive à tromper notre cerveau yes !! 🙂
      Bises Flo 🙂

  5. 1 septembre 2016 / 16 h 04 min

    Merci pour tes conseils, je suis en pleine remise en question sur mon corps et mon poids. Ton article tombe à pic ! =)

    • Lescarnetsdana
      1 septembre 2016 / 16 h 14 min

      Je suis ravie si mes quelques conseils peuvent te booster et t’être utiles !
      C’est vrai que septembre est le bon mois pour repartir sur de bonnes bases 🙂

Tu peux laisser un commentaire ici !