Pour l’amour d’un chat

J’ai décidé de créer une nouvelle catégorie d’articles, une catégorie « Humeurs ». Ces articles n’auront rien à voir avec l’alimentation végétale, des articles plus personnels peut-être,  mais il me semble qu’un blog ça sert à ça aussi non ? Se livrer.

Si vous me suivez sur mon compte Instagram, vous n’avez PAS pu passer à côté de cette frimousse toute poilue : mon petit persan chinchilla.

On pourrait limite dire que le mot « blogueuse » et le mot « chat » sont des pléonasmes, c’est vrai, difficile de compter le nombre d’articles rédigés à leur sujet, et pire, le nombre de photos de nos petits matous qui fleurissent un peu partout sur nos comptes Instagram. C’est vrai, quoi, combien de boules de poils sont victimes de leur succès sur YouTube, combien de ces matous sont de véritables vedettes ayant même LEUR propre chaîne (la classe !).

En ce qui me concerne, aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours était passionnée par les chats. C’est simple, je me souviens très bien que petite j’étais abonnée à plusieurs magazines parlant de chats, c’est un animal qui a toujours attiré ma curiosité. Non, moi je n’étais pas abonnée à « Fan 2 », moi j’étais abonnée à « Chat ».

Je n’ai pas honte de dire que je ne me vois pas vivre sans chat. C’est un véritable besoin, comme d’autres ont besoin d’avoir un chien, ont besoin de faire du sport, moi j’ai BESOIN d’avoir un chat, mon chat. Véritable boule d’amour et de réconfort, bref je n’imagine pas un seul instant ma vie sans ce petit être auprès de moi.

Fait étrange (de mon point de vue en tout cas), j’ai pu remarquer que la plupart des gens vouent un amour pour les chiens, mais peu pour les chats.

J’entends souvent, que les chats sont des animaux « trop » indépendants, qu’ils ne pensent qu’à manger et à faire leur vie de façon solitaire, en marge de celles de leur responsable (oui j’utilise le terme responsable car je n’aime pas vraiment le terme « maître »).

Je comprends ces différents points de vue car bien évidemment qu’un chat est totalement différent d’un chien.

Ceci dit, peut-être est-ce parce que je suis quelqu’un de relativement indépendant, je m’identifie beaucoup à cet animal. Les chats sont des animaux si gracieux et contrairement à la pensée générale, ils sont très attachés à leur famille humaine. Il n’y a qu’à voir la façon dont mon petit chat m’accueille dès que je suis de retour chez moi : il m’attend sur le tapis dans l’entrée et attend que je me penche pour le caresser et à partir de la une véritable routine d’amour s’installe.

Il n’y a qu’à voir la façon dont il ronronne quand j’enfouis mon nez dans ses poils pour m’endormir (oui il fait parfois office de doudou), la façon dont il me regarde, cette manière qu’il a de me suivre partout, oui absolument partout.

Bon après, je dois bien avouer que … Je lui cède tout à ce petit être, et ça, il l’a bien compris !

Véritable boule d’amour au quotidien, véritable bouée de sauvetage dans les jours « sans » comme on dit, un besoin inexplicable mais pourtant tellement indispensable.

Bref, j’ai besoin de ce petit être au quotidien, qui me comprend si bien ♥

Partager:

8 Commentaires

  1. 4 février 2017 / 16 h 16 min

    J’ai vécu un an sans chat. L’horreur ! Mon ex était tellement manique que c’est non négociable…

    Je ne peux pas me passer d’eux… Beaucoup ne les comprenne pas. Ils pensent qu’ils nous aiment car on remplit leur gamelle. Foutaise… On a d’yeux que pour les chiens, fidèles à leur maître et blablabla… J’ai eu deux chiens. Le 1er en avait absolument rien à faire de nous. Le second, un pot de colle pas possible… Quant à mes chats, j’en ai un qui s’est retrouvé sous perf’ car il refusait de s’alimenter suite à ma rupture avec mon ex. Il a été obligé de me le rendre. Quelle magnifique preuve d’amour venant d’un animal ! Ma relation avec Berlioz était devenue spéciale…

    Chat ou chien, chacun a son caractère (tout comme ceux qui disent que les persans ont un sale caractère. Je ne sais pas pour le tien mais ma Scarlette (chinchilla également) était une boule d’amour insatiable et adorable !). Mais il est clair que je ne réitérerai pas une année sans chat. Ils m’apportent beaucoup quoi on en dise…

    • Lescarnetsdana
      8 février 2017 / 18 h 04 min

      Olala un an sans chat ça ne devait pas être simple !

      Mon persan chinchilla est un véritable amour, un vrai pot de colle, il passe son temps à discuter avec nous, j’en suis complètement folle !
      J’ai déjà entendu dire que les persans ont un sale caractère mais il me semble que cela concerne les persans et non pas les persans chinchilla 🙂

      Je vois que tu parles de ta Scarlette et Berlioz au passé ?

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, on entend TROP parler des chiens, je suis quant à moi une fervente défenseure de la cause des chats ahaha 🙂

  2. 2 février 2017 / 21 h 45 min

    Trop mimi je m’identifie trop dans ton article ! Quand je vivais chez mes parents j’étais fan des chiens, j’avais eu mon chien à moi, un bouvier burnous qui était sourd de naissance. J’avais lié une relation inexplicable avec lui du fait de sa surdité et des spécificités qui vont avec pour l’éduquer, se faire comprendre, etc. Il n’était rien sans moi et moi rien sans lui. Puis du jour au lendemain on a appris qu’il avait une tumeur en plein milieu de la colonne vertébral et j’ai dû le faire piquer… Depuis ce jour là je ‘n’i plus eu de chien et je pense que je n’arriverais plus à en avoir :/ du coup quand j’ai pris mon appartement j’ai pris un chat, puis deux, puis trois haha ces les bébés à moi je les aime + que tout. Et ceux qui disent qu’un chat n’est pas affectueux, que c’est têtu et solitaire eh ben pas du tout 🙂 je pense que ça dépend des chats, de leur passé et surtout de leur présent. Moi je les traite comme si c’était mes bébés, à en être Gaga j’avoue mdrr et même si par moment je donnerai tout pour pouvoir passer une nuit sans leurs bêtises (oui c’est des coquins les miens ) je ne pourrais jamais l’en séparer

    Bon désolée pour ce pavé en mode racontage de life j’ai fait mon petit article a moi en commentaire..

    Bises,
    Alizée

    • Lescarnetsdana
      8 février 2017 / 18 h 08 min

      Coucou Alizée,

      Merci pour ce joli commentaire ! 🙂

      Ohhh j’adore les bouviers, ce sont, il parait, de vraies boules d’amour ! Déjà rien qu’à voir leurs bouilles, c’est difficile de ne pas tomber sous le charme !
      J’imagine que tu as dû passer un sale moment quand tu as dû prendre cette difficile décision. Ce n’est jamais facile de laisser un être que l’on aime s’en aller.

      Ahaha tu es donc passée du côté félin de la force alors ! Je suis tout à fait d’accord, beaucoup de personnes pensent que les chats sont affectueux que quand ils ont besoin de quelque chose, je pense jusque que chaque chat a une personnalité unique et qu’il suffit de trouver la boule de poils qui nous correspond 🙂
      Je suis moi aussi gaga de mon petit chat, d’ailleurs je crois que cela se voit un peu trop ahah.

      Merci au contraire d’avoir prit le temps de m’écrire, c’est avec plaisir que j’ai tout lu 🙂

      Bises

  3. urbach
    2 février 2017 / 21 h 37 min

    bonjour, j’ai apprécié ce nouvel article au sujet de ton beau persan chinchilla. Je suis fan aussi des chats ♥

    • Lescarnetsdana
      3 février 2017 / 10 h 35 min

      Coucou,
      Oh ça me fait plaisir que tu prennes le temps de me laisser un commentaire ici ♥

  4. Laura
    2 février 2017 / 19 h 24 min

    Trop chou #TeamChat <3

    • Lescarnetsdana
      3 février 2017 / 10 h 35 min

      Merci beaucoup pour lui !! <3

Tu peux laisser un commentaire ici !