Le végétalisme et la quête de la perfection

Voilà un titre bien accrocheur, j’aurais également pu noter : « Le végétalisme OU la quête de la perfection ».

Cela fait un petit moment que je réfléchis à cet article, sans vraiment ordonner mes idées, juste en me disant : « tiens ça pourrait un peu changer de mes articles recettes, ça serait chouette un article réflexion ».

Quand je suis devenue végétaRienne, en octobre 2014, c’était par pur esprit d’éthique, un peu pour ma santé, mais avant tout pour mon amour inconditionnel des animaux. J’ai ouvert les yeux, comme bon nombre d’entre vous, et je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de cautionner cette industrie de la mort.

Puis, je ne sais pas exactement quand, je dirais vers mai 2016, je suis devenue végétaLienne. Adieu les œufs, bye le lait, ciao le beurre, au revoir le miel, à jamais le fromage. Je suis devenue végétaLienne en réfléchissant, après tout si j’étais devenue végétaRienne pour des raisons éthiques, pourquoi continuer à manger des ingrédients provenant d’animaux ? Cette question a fait son petit bout de chemin dans mes pensées et puis, je ne sais plus quand, j’ai décidé que c’était fini, game over. Je ne consommerai plus jamais d’ingrédients issus de l’industrie animale, cette horrible industrie. Je suis comme ça moi, super radicale comme nana. Quand j’ai décidé que c’était comme ça, c’est comme ça.

Et puis, de fil en aiguille, je ne sais pas non plus comment c’est arrivé (décidément tu te souviens de quoi, au juste ?) j’ai voulu faire au mieux, mieux consommer, mieux manger, mieux, mieux mieux … Je suis végétaLienne, je ne me considère pas comme VEGANE, tout simplement parce que ça touche à une notion de quotidien et que dans mon quotidien, j’estime que je ne suis pas végane. Par exemple, les longueurs de mes cheveux sont rouges (bin quoi cette couleur pousse pas dans la nature, si ?), il m’arrive de me tromper et d’acheter des produits de marques pas 100% éthiques, j’utilise encore, pour les finir des produits non véganes. C’est un choix. Alors oui, j’ai des tee-shirts ou il est noté « Végan » parce que le terme « végétalienne » n’est pas répandu sur les tee-shirts, je suis désolée.

Bref, je m’égare.

Je veux dire par la, que par moment, j’ai l’impression de mettre inconsciemment la barre trop haute, je veux TROP bien faire. C’est comme si le fait d’avoir une alimentation, que je considère personnellement ultra clean, était liée au fait de toujours devoir bien faire les choses. Je m’interroge parfois lorsqu’on m’interpelle en messages privés sur Instagram : « Et tu sais que dans tel produit il y a de l’huile de palme ? » ou encore « J’ai lu qu’il y avait des OGM même dans le bio » ou encore mieux « Et ton chat c’est un persan mais alors, tu as acheté ton chat ? ». A quel moment parce que j’ai décidé d’adopter un régime alimentaire différent de 95% de la population je me dois d’être irréprochable ? A quel moment, je ne pourrais tout simplement pas faire comme bon me semble ? A quel moment n’aurais-je finalement plus le droit de faire de faux pas ? Tout ça parce que mon alimentation est végétale ? Finalement, en y réfléchissant en écrivant ces (quelques) lignes, je me dis que cette pression n’est peut-être pas uniquement de MON fait mais aussi celui de la société ?

Alors NON, être végétalienne ne fait pas de moi une personne PARFAITE. Je ne suis pas parfaite, mais qui est parfait après tout ?

J’ai une alimentation que je qualifie personnellement, d’éthique, une alimentation que j’ai choisi, que l’on a pas choisi pour moi et qui me ressemble. Mais je suis aussi une personne qui fait des faux pas, qui ne sait pas tout (dieu merci, heureusement !), qui apprend tous les jours.

J’estime que nous devons faire au mieux, pour NOUS. Sans pression ni jugement.

8 Commentaires

  1. despages_et_desmots
    1 octobre 2017 / 22 h 36 min

    J’aime beaucoup cet article réflexion et tu racontes si bien les choses. C’est vrai qu’il faut faire les choses avant tout pour soit et à son rythme. Merci pour ta fraîcheur et ta joie de vivre. Tu écris tes articles comme tu parles sur Snapchat, cest à dire naturellement et j’adore. Des bisous

    • Lescarnetsdana
      2 octobre 2017 / 15 h 31 min

      Oh un énorme merci pour ton adorable commentaire ! Tu es un amour, ça me fait trop plaisir de voir que tu es ici mais également sur Snap & sur Instagram, merci pour ton intérêt ma douce !
      De gros bisous !

  2. 1 octobre 2017 / 21 h 41 min

    Hello ! Je partage pas mal ton ressenti, je me définis personnellement comme végane mais j’ai beaucoup de mal à ne pas culpabiliser quand je me trompe et ne vois pas qu’il y a du lait, des oeufs ou autre dans un produit…. Mais au final, je me dis que malgré tous nos efforts, nous ne pouvons pas être 100% véganes dans un monde qui ne l’est pas, et que c’est en faisant des erreurs qu’on apprend et qu’on progresse ! D’ailleurs pour moi, c’est cela la définition du véganisme : essayer de faire de son mieux dans la mesure de ses capacités et des possibilités que l’on a 🙂

    Des bisous

    • Lescarnetsdana
      2 octobre 2017 / 15 h 36 min

      Coucou ! J’aime beaucoup ta façon de voir les choses, c’est vrai qu’il ne faut pas oublier que nous vivons dans un monde qui n’est pas (encore) végane.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi, le principal c’est d’avance tout en faisant de son mieux ! On ne devrait pas avoir cette pression par moment …
      Je te remercie d’être venue par ici me laisser ce gentil commentaire 🙂
      Des bisous !

    • Lescarnetsdana
      2 octobre 2017 / 15 h 32 min

      Alors là, un énorme merci Lila !
      Qu’est-ce que ça fait du bien de lire autant de gentillesse !
      Je te souhaite une belle journée, je t’embrasse !

  3. Angélique Guimberteau
    1 octobre 2017 / 20 h 33 min

    Ça fait du bien de lire ça !!! Merci !!! Sentiment partagé pour moi en tous cas…
    Changer, c’est compliqué. Les convictions rendent le changement plus facile mais les gens autour…
    On veut juste manger du seitan et des oréos tranquilles ☮️

    • Lescarnetsdana
      2 octobre 2017 / 15 h 34 min

      Oh merci beaucoup de venir par ici commenter Angélique, ça me fait vraiment plaisir de te lire ! 🙂
      Oui il y a toujours des réflexions, et on peut parfois avoir l’impression de « ne pas faire assez bien » alors que c’est tout le contraire … !
      Je t’embrasse, et vive le seitan 😀 (et les Oréos !) !

Tu peux laisser un commentaire ici !