L’alimentation végétale : un grand changement dans une vie

J’ai décidé d’insérer une nouvelle catégorie sur mon blog : l’alimentation. Dans cette catégorie je souhaite vous parler de l’alimentation végétale dans sa globalité : comment passer d’une alimentation omnivore à une alimentation végétale, comment faire face au regard des autres, comment gérer les sorties ainsi que les repas à l’extérieur, les aliments indispensables pour commencer etc …

Dans cet article j’ai décidé de me dévoiler davantage car je me dis que c’est toujours sympa d’en savoir un peu plus sur la personne que l’on lit.

Vous l’avez peut-être lu dans le « à propos » , j’ai adopté une alimentation végétarienne en 2014 et plus exactement en octobre 2014. À cette époque j’avais commencé un rééquilibrage alimentaire en vue de perdre du poids et je me suis intéressée de plus prés à ce que l’on appelle les protéines. Je suis tombée sur plusieurs articles parlant de protéines végétales et de leur impact positif sur la santé alors j’ai creusé le sujet encore un peu plus (toujours en vue de perdre du poids de façon durable). J’ai rapidement compris qu’il n’y avait pas seulement la viande, le poisson qui permettaient d’apporter des protéines au corps mais aussi les végétaux.

Mon parcours : le déclic

Je dirais que mon premier gros déclic a été la lecture du livre L’enquête Campbell.

Suite à mes lectures d’articles sur les protéines végétales, j’ai décidé de me procurer ce livre dont j’avais beaucoup entendu parler : d’après ce que j’avais compris ce livre faisait le parallèle entre l’alimentation bourrée de protéines animales et de nombreuses maladies. Plus j’avançais dans la lecture de ce livre, et plus je me disais que ce n’était pas possible que la population soit à ce point manipulée ! J’ai fait en parallèle des recherches, j’ai lu des thèses sur l’alimentation et je me suis rendue à l’évidence : oui nous étions manipulés par des lobby et oui l’alimentation végétale avait plus à apporter à mon corps qu’une alimentation composée de protéines animales.

J’ai donc décidé que je ne mangerai plus jamais de protéines animales. Ma nouvelle vie a commencé, en octobre 2014.

Mon parcours : l’adoption d’une nouvelle alimentation

J’ai toujours été amoureuse des animaux, dès mon plus jeune âge. Je mangeais de la viande parce que l’on me disait que c’était obligatoire pour être en bonne santé pas parce que j’aimais ça, bien au contraire quand je pouvais sauter mon tour, je le faisais. Adopter une alimentation végétarienne n’a donc pas été compliqué pour moi , j’ai éliminé la viande, le poisson (et les crustacés mais ça je n’en mangeais vraiment jamais). Au début j’ai beaucoup lu de recommandations concernant l’alimentation végétarienne, j’essayais au maximum d’appliquer ce que je lisais, j’ai commencé à m’intéresser aux galettes de légumes à inclure ces dernières dans la majorité de mes repas et c’est de cette façon que petit à petit j’ai commencé à m’intéresser de prés à l’alimentation. Je dirais qu’au début, le plus compliqué reste quand on mange à l’extérieur, quand on regarde une carte au restaurant et qu’on se rend compte qu’en fait, un seul plat est adapté à notre alimentation, mais ça (et j’y reviendrais dans un prochain article) avec l’habitude on arrive à trouver des alternatives satisfaisantes. Quand on choisit de changer son alimentation, tous nos réflexes, nos automatismes sont à revoir : mais très honnêtement après avoir lu des articles et vu certains reportages j’étais plus que sure de moi impossible de faire marche arrière.

Mon parcours : ma motivation

La motivation première qui a fait que j’ai changé totalement d’alimentation : mon amour pour les animaux. Il y a plusieurs motivations à adopter une alimentation végétale, qu’elle soit végétarienne ou végétalienne. On peut en citer 3 : l’éthique (les conditions de vie des animaux), la santé et l’écologie. Personnellement j’ai choisi cette alimentation pour des raisons éthiques, j’avais envie (et j’ai toujours bien entendu!) d’être une personne de plus à ne plus cautionner ce massacre de masse, je n’allais plus mettre un seul centime dans cette horrible et injuste industrie. Bien-sûr, on ne va pas se mentir, je suis aussi tellement ravie de me dire que je protège aussi ma santé : de nombreuses études très sérieuses reconnaissent le fait que l’alimentation végétale peut prolonger la durée de vie et protéger de certaines maladies.

Je m’arrête ici pour ce premier article concernant l’alimentation végétale, je pense que cet article est suffisamment long ! J’aborderai d’autres aspects dans de futurs articles 🙂

Si le sujet vous intéresse, je vous recommande :

Le discours le plus important de votre vie de Gary Yourofsky (conférence) ◌ Terriens Earthlings (documentaire) ◌ Le Jugement de Magicjack (court métrage)

6 Commentaires

  1. 8 septembre 2016 / 22 h 44 min

    J’avoue que je reste un sceptique sur l’alimentation végétale.
    Certes, on peut trouver des protéines dans les végétaux mais elles ne remplacent pas les protéines animales.
    Cependant, il est vrai que manger trop de viande n’est pas bon pour la santé. 🙂

    • Lescarnetsdana
      9 septembre 2016 / 9 h 14 min

      Coucou,
      Je peux te certifier que quand on adopte une alimentation végétale, il n’y a aucune carence en protéines (je fais des bilans sanguins tous les 6 mois).
      La seule carence que nous risquons c’est celle en B12 et la il faut se supplémenter.
      Quand on sait que la plupart des gens mangent de la viande chaque jours, et même parfois à chaque repas …

      • 9 septembre 2016 / 9 h 49 min

        Je te crois sur parole. 🙂
        Me passer de viande, je pense pas que j’y arriverai. Mais on est d’accord que le Français moyen mange de la viande à chaque repas alors que cela n’est pas recommandé. 🙂

        • Lescarnetsdana
          9 septembre 2016 / 10 h 20 min

          En tout cas je te remercie pour tes commentaires ! 🙂
          C’est carrément ça, en fait c’est aussi l’excès qui est mauvais … Tu peux déjà tenter de diminuer la quantité de viande que tu manges chaque semaine ? Tu en consommes souvent ?

          • 9 septembre 2016 / 10 h 24 min

            Justement, depuis quelques temps je fais attention à moins en consommer. J’essaie de l’éliminer le soir, et le midi je limite les quantités. 🙂
            Mais surtout, je fais attention à bien alterner viande blanche, rouge et poisson. 🙂

          • Lescarnetsdana
            9 septembre 2016 / 10 h 31 min

            Ah déjà c’est top si tu y fais attention, tu auras moins les effets négatifs des protéines animales au moins ! 🙂
            Après c’est surtout un choix personnel, je t’avoue que je n’ai jamais aimé le goût de la viande, son odeur donc ça a été relativement simple d’arrêter du jour au lendemain.

Tu peux laisser un commentaire ici !