Je débute dans le végéta*isme : la transition

Après le premier article de la série : “Je débute dans le végéta*isme” concernant les alternatives végétales facilement accessibles (article ici), on se retrouve dans ce billet pour parler transition.

On ne change pas d’alimentation comme on change de vêtements, l’alimentation c’est un part importante de notre quotidien, nous mangeons tous pour la plupart en tout cas, 3 repas par jour (sauf pour les gourmands qui s’accordent un petit goûter 😉 ).

Si vous lisez cet article c’est que vous vous questionnez probablement sur votre consommation, peut-être êtes vous sur le point de changer votre alimentation ? Ou bien peut-être êtes vous du côté végétal de la force ?

Bref, quoi qu’il en soit, si vous lisez cet article c’est que vous souhaitez probablement aborder les choses en douceur …

C’est pour moi LE premier conseil que je peux vous donner : savoir pourquoi, VOUS avez décidé de vous tourner vers une alimentation différente. Quand on a un but, un leitmotiv, une conviction on fait tout de suite les choses par envie et AVEC envie. Changer d’alimentation c’est une chose mais changer d’alimentation parce que “c’est tendance, que la food végane a l’air chouette” ou parce que VOUS avez un problème avec votre façon de consommer actuellement c’est autre chose. Trouvez LA raison pour laquelle vous êtes prêts à renoncer à votre assiette actuelle. Est-ce parce que vous avez des soucis de santé ? Est-ce parce que vous aimez profondément les animaux ? Ça vous pose un problème de consommer la chair d’un animal ? Vous pensez qu’il n’est pas bon pour vous de consommer autant de viande/poisson & Co ? Vous souhaitez aider la planète à aller mieux ? Trouvez VOTRE raison. Vous verrez qu’avec cette raison en tête tout sera tout de suite plus limpide.

Et oui, nous sommes tous différents. Nous n’avons pas tous le même caractère, la même façon appréhender les choses, les mêmes motivations, les mêmes peurs, le même rythme, tout simplement. Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas prêt à passer du côté végétal de la force du jour au lendemain que vous êtes mauvais ! Si vous avez besoin de temps, très bien, tant que vous savez POURQUOI vous souhaitez changer. Croyez-moi, le plus important c’est de faire les choses avec le CŒUR, d’être en accord avec ses envies. Ne vous mettez pas la pression, et prenez le temps dont vous avez besoin (bon pas 3 années quand-même hein, ça ferait long pour nos amis les animaux).

Et oui. Chaque repas compte. Chaque repas est un pas pour vous vers votre nouvelle alimentation. Je vous conseille, si vous avez du mal avec l’idée de tout changer d’un coup, de vous programmer, un repas, une journée avec une alimentation 100% veggie. Par exemple, vous pouvez vous dire que chaque vendredi, vous consommerez 100% veggie, ou bien alors le week-end si c’est plus simple pour vous d’un point de vue organisationnel. Dites-vous que ce jour la c’est VOTRE jour transition. Prenez du plaisir à trouver des recettes alléchantes durant la semaine, et prenez du plaisir à cuisiner. Ce n’est pas parce que vous ne ferez pas une semaine 100% veggie que c’est mal ! Au contraire, en programmant une journée 100% veggie vous verrez qu’il est simple de manger végéta*ien.

Saviez-vous que vous votez plusieurs fois par mois ? J’ai tendance à me dire que je vote à chaque fois que je vais aux courses. Pour moi, mettre dans mon chariot de courses de la crème cuisine au soja c’est un vote en plus en faveur de l’alimentation végétale. Choisir une boisson végétale au riz, c’est un vote de plus en défaveur de l’industrie laitière. Bref, je me dis que je vote pour mes convictions quand je vais aux courses, sympa comme façon de voir les choses, non ? Ce que je veux dire par là, c’est que vous votez vous AUSSI voter en défaveur de cette industrie malsaine. Choisissez petit à petit d’éliminer certains produits de votre candie, on remplace la crème fraîche par de la crème soja, la viande par des galettes de légumes (voir cet article), les yaourts au chocolat par des yaourts au soja en plus il en existe même version chantilly végétale, les nuggets par des nuggets végétaliens, une brique de lait par une brique de boisson végétale. Petit à petit, essayez de remplacer quelques produits dont vous avez l’habitude de vous servir par des alternatives végétales.

On trouve de plus en plus d’articles, de vidéos sur l’alimentation végétale. Je vous recommande de lire des articles sur le sujet, de vous offrir quelques jolis livres de cuisine qui vous donneront envie de cuisiner différemment. Soyez également actifs sur les réseaux sociaux, sur Instagram par exemple, on trouve pleins de comptes pépites avec de sublimes photos, des photos qui inspirent forcément. Vous pourrez de cette façon trouver de chouettes idées de recettes, échanger avec des personnes aux mêmes affinités que vous, les questionner sur leur alimentation végétale. Bref, ne restez pas seul !

 

Tu peux laisser un commentaire ici !