Alimentation végétale : la santé et le mental

Dans cet article j’ai envie de vous parler des changements qu’à engendré l’alimentation végétale sur mon corps, ma santé et sur mon mental.

Cela fait deux ans que j’ai adopté une alimentation végétale, voilà les changements que j’ai pu observer durant ces deux années.

Alimentation végétale : mon corps

Avant, il y a un peu plus de deux ans, j’avais 18 kilos de plus qu’aujourd’hui. C’est indéniable le passage à une alimentation végétale m’a beaucoup aidé dans mon rééquilibrage alimentaire (article sur ce sujet ici). En adoptant cette façon de s’alimenter, j’ai réduit ma consommation de mauvais gras (aussi connu sous le nom d’acides gras saturés), j’ai eu envie de bien consommer, de mieux consommer. Alors forcément je me suis renseignée sur la qualité nutritionnelle des aliments, j’ai commencé à consommer davantage de fibres, de fruits et légumes. En parallèle, j’ai continué à lire des articles, des livres sur le bien-être dans sa globalité et puis j’ai commencé à faire du sport, à courir. Je dirai que l’adoption de cette alimentation a été LE déclic.

Alimentation végétale : ma santé

Avant, quand j’étais encore omnivore, j’avais un taux assez inquiétant de cholestérol pour mon âge. C’est inquiétant quand on voit son bilan sanguin et que l’on se trouve au dessus du taux maximum. C’est inquiétant surtout quand on a la vingtaine. L’exemple le plus flagrant, celui que je cite à toutes les personnes qui me disent que l’alimentation végétale est déficiente, qu’elle affaiblit le corps, ce sont les résultats de ma prise de sang 6 mois après être devenue végétarienne. Quand j’ai vu ce nouveau résultat et à côté celui que j’avais fait avant d’être végétarienne j’ai eu du mal à y croire. C’est simple, mon taux de mauvais cholestérol (noté LDL sur les analyses) était maintenant AU DESSOUS de la norme et le taux de bon cholestérol (noté HDL sur les analyses) était dans la fourchette haute. Quand je me suis rendue dans le cabinet de mon médecin et que je lui ai fourni les résultats, je me souviens qu’elle m’a demandé ce que j’avais fait ! Elle n’avait jamais vu un tel changement en si peu de temps. Bref j’étais tellement fière ! Et depuis, deux ans après, ces résultats sont inchangés. Fini le mauvais gras dans mes artères !

Alimentation végétale : mon mental

Quand on est bien dans sa tête on est bien dans son corps et vice versa. Quand je dis que l’adoption de l’alimentation végétale est à ce jour, la plus belle chose qui me soit arrivé c’est vrai. Je conçois que cette phrase peut paraître très étrange aux personnes qui n’ont pas adopté cette alimentation. Mais ça a vraiment tout changé pour moi, vraiment. Je me sens en réel ACCORD avec moi-même. En accord avec mes valeurs, avec les valeurs qui en fait ont toujours été les miennes. J’aime les animaux, j’aime les animaux profondément. Cette phrase prend vraiment tout son sens aujourd’hui. Je me dis que j’ai arrêté de cautionner leur massacre, que mon amour pour eux va jusqu’à l’arrêt de leur consommation dans une société où, malheureusement la plupart des gens en consomment chaque jour. Aujourd’hui je me sens aussi bien dans ma tête que dans mon corps tout simplement.

Si le sujet, vous intéresse, je vous conseille :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu peux laisser un commentaire ici !